06 — EST-CE L’EST ?

Plage arrière d’une berline
Berlin s’efface, décline
pourquoi jamais le doux ne dure ?
foutu futur


Plus rien ne sera pareil
tes murmures ont mes oreilles

Faire que Paris rapetisse
disparaisse de nos iris
un long trajet par l’autre route
sans clim’, sans doutes 

Est-ce Berlin Est
les douces soirées d’Août ?
Ou est-ce d’être si loin de l’Ouest
qui congédia mes doutes ?

On était loin d’imaginer demain
on était bien on le savait pas
l’été se meurt après demain  
et ne s‘exporte pas

Cette fois l’émoi durera
une année, peut-être trois  

Est-ce la vitesse,
notre nouvelle adresse ?
oh, c’est bizarre que ce soit
si loin de la mer qu’on se noua

Est-ce Berlin Est
les douces soirées d’Août ?
Ou est-ce d’être si loin de l’Ouest
qui congédia mes doutes ?

On a conjuré le passé oppressant
comme dépassés par le présent
On a écrit au futur sur les murs
cru au cristal, aux bonnes aventures

On se demandera sans cesse
si nos desseins d’enfant
s’affichent à Berlin Est
et s’effacent en rentrant

Est-ce Berlin Est
les douces soirées d’Août ?
Ou est-ce d’être si loin de l’Ouest
qui congédia mes doutes ?